Les solis

Déliquescence - création 2018

(anciennement intitulé "Déprime-Essai en danse et en mots")

Nouveau teaser réalisé par Pouca Production & Léa Sallustro

 suite à résidence création lumière

au centre culturel Henri-Desbals - Toulouse - sept 2018

 

 

Déliquescence

Sur la déprime sociale, mais on y rit quand même....

 
«...s'étouffer avec des billets, avec le manque à gagner, en voilà une bonne idée !...»

 

Une femme, dépossédée de tout, paie au prix fort ses erreurs de parcours. Dans un univers kafkaïen, sa déprime se mue en sursaut de vie, à travers des tentatives de mort, comme une provocation vis à vis d'elle-même et de ceux qui "mènent la danse" dans les hautes sphères politiques et financières d'aujourd'hui. Seulement comme un papillon attiré par la lumière artificielle, n'était-il pas tentant pour elle de se laisser leurrer par de fausses belles promesses et de se perdre dans des activités spéculatives ?


Cette performance mélange la danse, la voix et des situations absurdes dans lesquelles le personnage, dans ses plaintes existentielles cherche, un temps, le meilleur endroit ou la meilleure façon de "mourir".
Quand le grotesque frise le tragique dans une mise en lumière de drames quotidiens classés dans la rubrique «faits divers» des médias...

 

Ce solo peut se jouer en espaces habités – intérieurs ou extérieurs ou en rue ou encore en salle de spectacle.

 

Création , interprétation, texte  : Bérangère Quillard
Regards extérieurs : Gabriel Galeotti, Dominique Collignon
2 versions :  la courte - 25 min,  ou la longue  - 45 min

 

Musiques : "Anybody gona moove ? - William Z Villain

      "Blundetto"- Klen Park

                        "Obsolescence" - création sonore Arnaud Romet - Cie Iatus

 

Copyright Image - scénographie :  Philadelphie Vue sur la ville sur le toit par la fenêtre - Songquan Deng/123RF.com, crédits photos communication : Moon Child Studio - I. Nadal, Visages Vagabonds - F. Le Prieult, A. Margosyan, réalisation teaser en salle spectacle : Pouca Production & Léa Sallustro


Public : Adultes et adolescents à partir de 13 ans


Avec le soutien du Théâtre le Ring, du Théâtre le Hangar, de la MJC des Ponts Jumeaux - Espace Job, de la MJC Empalot, de l'Espace Saint-Cyprien, du Centre culturel Henri-Desbals, de la Cie La Boîte à Pandore - Toulouse, du Conseil Départemental de la Haute-Garonne et de la Mairie de Toulouse

 

 

 

Déjà joué au :

 

- Aux Hors Lis Toulouse en mai 2017, version courte 25 min

- Au Cabaret Pop - Théâtre le Ring en juin 2017, version coutre 25 min

- Aux Rencontres Mouvementées - Espace Job en décembre 2017, version courte 25 min

- Festival Bazar Bazacle au parc des sports du Bazacle en avril 2018, version courte 25 min

en préambule d'un débat sur le monde du travail, programmation suite aux rencontres

mouvementées de décembre 2017

- Festival Extravagance au Ring en juin 2018, version courte 25 min
- Festival off d'Aurillac en  août 2018,version courte 25 min
- Espace Saint-Cyprien, Chapeau Rouge novembre 2018 version longue 45 min, programmation suite aux rencontres mouvementées de décembre 2017

 

Merci à Dominique Crébassol pour l'article écrit dans la revue du Brigadier du mois de Novembre

(encore avec l'ancien titre "Déprime- Essai en danse et en mots")

Merci à Marie-Madeleine pour l'interview sur Radio Canal Sud de Toulouse

le vendredi 9 novembre 2018 dernier en amont de la représentation du 13 novembre 2018 au Chapeau Rouge :

une danseuse-comédienne s’empare d’une thématique sociétale

(encore avec l'ancien titre "Déprime-Essai en danse et en mots")

Parachute Doré - 2014

 

 

Parachute Doré

 

Pièce à caractère burlesque
Danser comme un PDG de boîtes multinationales, un VIP de la finance, qui touche quantité d'argent, notamment des parachutes dorés, après que les boîtes aient coulé... Se glisser dans la peau d'un homme de pouvoir naviguant dans la crise ambiante, économique et sociale depuis 2008... une satyre à travers le mouvement dansé, tel a été le projet de ce solo.

Création et interprétation : Bérangère Quillard

Texte : Bérangère Quillard

Regards extérieurs et aides diverses : Emile Fuentes, François Jonquière, Clarisse Gransire, Sarah Darnault, Isabelle Molina, Nicole Garetta, Axelle Farrugia, Giovanni Iacomini, Jessica Sino, Cathy Thiry, Lily Benbelkacem, Christel Rodriguez, Benjamin Aliot-Pages

Durée : 45 minutes

 

 

joué au Théâtre le Ring les 16/17 décembre 2014

 

 

 

Parachute Doré - Impromptu - Place du Capitole Samedi 21 mai 2016 - dans le cadre de la journée "La danse s'empare de Toulouse"

Autoroutes A11, A6 - 2007

 

 

 Autoroutes A11-A6

 

 

Récit, à travers la voix d'une jeune femme, d'errances d'individus qui se rencontrent pour la première fois lors de trajets en stop sur autoroute. Corps en alerte, souffles retenus, vigilances, méfiances et confessions, le récit se retrouve souvent impuissant à dire la tension entre ces individus. Dès lors se fait-il danse pour tenter d'en révéler l'ineffable.

 

 

Création et interprétation: Bérangère Quillard

Auteur: Bérangère Quillard

 

Musiques : Frank Zappa/Mothers, «Roxy &Elsewhere»: Son of Orange County, More Trouble Every Day, Be-bop Tango (of the Old Jazzman's Church)

 

Durée: 15 minutes

 

 

Joué au concours Solo Mio, au théâtre municipal d'Albi, organisé par le Centre de Développement Chorégraphique de Toulouse - mars 2007